Force Critique

Allez donc au www.feuavolonte.com

  • À propos

    NOUVEAU BLOGUE : Feu à volonté!. Celui-ci va mourir prochainement d'une agonie lente et atroce.

Alain Bashung – Bleu Pétrole [2008]

Posted by Olivier Morneau sur jeudi 29 janvier 2009

alainbashungbleupetroleAcclamé par presque tous mes acolytes français comme étant l’un des meilleurs albums de l’année 2008, Bleu Pétrole d’Alain Bashung m’est complètement passé à côté, simplement parce que je ne suis pas Français mais Québécois. Alain Bashung. J’avais sérieusement aucune idée que ce gars-là existait jusqu’à ce que plusieurs blogs décident de lui rendre l’hommage mentionné précédemment. Un bon mois plus tard, c’est à mon tour de dire ce que j’en pense de cet album, ma foi, très bon.

Le disque commence raide. Pas de chanson d’introduction avec crescendo, ni de skit rapide, rien. Ça débute avec une chanson rythmée à la guitare acoustique accompagnant la très forte voix de Bashung. La guitare est omniprésente tout au long de l’album, plus souvent qu’autrement acoustique et quelques fois électrique. Banjo, piano, arrangements divers sont aussi au menu. Mais ce qui m’a vraiment le plus marqué, se sont les paroles. Comme un lego est un véritable poème ultra-imagé de 9 minutes porté par l’émotion de la voix de Bashung, à la fois fantastique :
«La faiblesse des tout-puissants / Comme un lego avec du sang / La force décuplée des perdants / Comme un lego avec des dents / Comme un lego avec des mains» mais aussi terriblement terre à terre et connecté au réel : «Car si la terre est ronde / Et qu’ils s’y agrippent / Au delà c’est le vide / Assis devant le restant d’une portion de frites / Noir sidéral et quelques plats d’amibes».

Bien qu’il n’a pas été composé par lui-même mais bien par Gaëtan Roussel et Gérard Manset, le dernier disque de Bashung est très solide. Il aurait mérité sa place dans mon top 20 de l’année 2008 mais il est trop tard. Tant pis, il restera le disque caché de l’année.

Note : 4/5

3 Réponses to “Alain Bashung – Bleu Pétrole [2008]”

  1. JS said

    Tant pis si le timing n’était pas bon, le tout est d’avoir découvert le disque qui reste atemporel !

  2. benjamin F said

    Tu vois, on t’avait pas menti…

  3. Francky 01 said

    Hello.

    Je suis heureux que tu ais découvert le plus grand auteur/compositeur/interprète made in France. Son album précédent, « L’Imprudence », était un sommet de chansons électro-expérimentales, d’arrangements panoramiques, d’orchestrations gargantuesques où planait, tout là haut, la voix unique de Bashung ! Un chef d’oeuvre inégalable et inégalé. J’ai eu la chance de le voir pour cette tournée en 2003, immortalisée par un disque, « La tournée des grands espaces ».

    A + et bravo for your blog !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :