Force Critique

Allez donc au www.feuavolonte.com

  • À propos

    NOUVEAU BLOGUE : Feu à volonté!. Celui-ci va mourir prochainement d'une agonie lente et atroce.

Weezer – The Red Album

Posted by Olivier Morneau sur dimanche 8 juin 2008

3 ans de travail. 3 ans pour arriver à ça. À quoi finalement? À un album franchement plus que moyen. N’ayant jamais été un fan de Weezer, j’ai décidé de donner un chance au groupe et d’écouter leur dernier effort. Je n’irai pas jusqu’à qualifier cette décision de perte de temps parce que certaines pistes réussissent à se démarquer un petit peu. Si l’album complet alterne entre chansons rocks classiques avec super distorsion filtrée studio (Troublemaker, Pork and Beans, Automatic), petites balades tout autant studio et filtrées (Heart Songs, Cold Dark World), cette dernière peut se démarquer légèrement des autres avec des riffs et des paroles potables. La seule piste ayant un véritable attrait s’intitule The Greatest Man That Ever Lived, et consiste en une chanson rock de 6 minutes, avec changements de vitesse et quelques surprises, plus une très évidente référence à Shakespeare (Somebody said all the world’s a stage, …) placée un peu maladroitement dans la chanson. À essayer quand on est fan seulement, mais encore.

Note : 2/5

image : Pitchfork

3 Réponses to “Weezer – The Red Album”

  1. Benjamin F said

    Bon bah voilà, on peut plus se voiler la face : Weezer c’est bel et bien fini.
    Benjamin
    http://www.playlistsociety.fr/2008/06/weezer-red-album.html

  2. Stev said

    Vous êtes sévères ! N’ayant jamais été un fan de Weezer (oui, j’avais écouté et vénéré les Ramones et les Pixies avant…), je dois dire que ce groupe à produit quelques hymnes punk-pop de très haut niveau. Et ce nouvel album ne déroge pas à la règle, avec au moins 4 ou 5 titres vraiment excellents dans ce genre. Pas de chef d’œuvre à l’horizon, rien de nouveau sous le ciel, juste du bon rock proposé par des types qui, eux, n’ont jamais eu la prétention de révolutionner quoi que ce soit. J’aurais toujours plus de respect pour l’ironie et la capacité d’auto-dérision d’un Rivers Cuomo que pour les boursouflures égotiques d’un Thom York…

  3. Olivier Morneau said

    Comparer la musique de Weezer à celle de Radiohead ne se fait pas vraiment. Peu importe les « boursouflures égotiques (??) » de Thom Yorke, son groupe A révolutionné la musique et a réussi à ne pas tourner en rond. Peut-être à une certaine époque on pouvait parler de musique de haut niveau, mais maintenant, c’est différent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :